LES RESULTATS DE LA GRANDE ENQUÊTE NATIONALE FFB

Bravo ! Vous avez été très nombreux à avoir répondu à la grande enquête nationale qui s’est terminée il y a un mois maintenant.
13 793 questionnaires ont été renseignés et analysés (soit plus de 20% des licenciés disposant d’une adresse mail valide) ce qui est un véritable succès et permet d’avoir des résultats fiables sur l’ensemble des catégories de bridgeurs (par classement, par sexe, par tranche d’âge etc.…) !  

Quelles en sont les grands enseignements ? Voici les premiers résultats par thème.

Apprentissage du bridge
> 67% d’entre vous sont venus au bridge grâce à des amis ou des membres de leur famille. L’entourage reste encore la première source de recrutement des nouveaux bridgeurs.
> 39 % ont commencé à jouer au bridge avant l’âge de 25 ans et ont appris à jouer en majorité avec un enseignant (pour 44%), des amis (18%) ou en famille (15%).
> 55% déclarent avoir joué leur premier tournoi en un an ou moins et 43% déclarent avoir mis plus de deux ans à jouer leur première compétition.
Après s’être lancé en tournoi de club ou en compétition, 47% continuent à prendre des cours avec un enseignant – plus les femmes (56%) que les hommes (38%) -.

Tournois, compétitions et bridge en ligne
> 91% pratiquent le bridge en club (tournois de régularité), 67% font de la compétition et 43% jouent sur internet. 15% déclarent jouer en partie libre et 15% jouent dans les festivals de bridge. Il n’y a pas de différence de pratique entre les hommes et les femmes.
> 81% des licenciés déclarent jouer au moins une fois par semaine en club. Vous êtes donc des fidèles « accro » à la pratique du bridge. Vous joueriez encore plus si :

  • il y avait plus de simultanés dans votre club (pour 22%)
  • il y avait plus de convivialité dans votre club (pour 19%)
  • il y avait plus de tournois les soirs (pour 19%)
  • Et s’il y avait des tournois courts (2 heures) l’après midi (15%) ou le soir (15%).

> Quant aux compétitions, 1/3 de ceux qui les jouent les jouent toutes ou presque, 1/3 en jouent plus de la moitié et 1/3 moins de la moitié (la pratique de la compétition est bien sur corrélée au classement, et seuls 20% des 4ème série font des compétitions).
> 40% pensent que le format des compétitions convient mais 22% pensent qu’elles sont mal réparties dans la saison, et 11% qu’il y a trop de phases.
> Pour ceux qui jouent au bridge sur internet (43%), 2/3 jouent tous les jours en ligne ! mais 84% déclarent que cela n’a pas modifié leur pratique en club ou en compétition.

Développement du bridge et communication
Quand on vous demande pourquoi la Fédération n’arrive pas à recruter plus de nouveaux licenciés, vous répondez :

  • Pour 41% que les gens qui travaillent n’ont pas le temps de jouer au bridge
  • Pour 33% que l’apprentissage du bridge est trop compliqué et demande trop d’investissement personnel
  • Pour 26% que les bridgeurs ne sont pas assez accueillants et les nouveaux licenciés ne se sentent pas assez intégrés !

Ce problème d’intégration des nouveaux bridgeurs concerne 58% des répondants, et 80% sont prêts à prendre de leur temps pour s’occuper d’un nouveau licencié en jouant par exemple avec lui de temps en temps.

La moitié ont entendu la dernière campagne radio et parmi ceux qui l’ont entendu, 85% l’ont apprécié et 75% considèrent qu’il faut la renouveler.
Pour la première fois, même si leur nombre reste modeste, des personnes sont venus en club grâce à la publicité.

Vous êtes enfin 87% à lire l’As de Trèfle, et sa partie jeu en priorité, et 59% à aller sur le site internet de la FFB au moins une fois par semaine.

Pour ceux qui souhaitent des résultats plus détaillés, nous vous encourageons à cliquer ici.
Cette présentation a été faite en Conseil Fédéral le 15 février dernier.

Encore merci de votre participation ; ces résultats nous obligent et constituent un guide pour définir les priorités et actions en cours ou à venir.

Franck Riehm, 1er vice-président de la FFB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *